Home

Encore merci Rebekah pour ta patience et toute l’énergie communiquée pendant tes cours.

Bea

Comment ai-je découvert le Pilates ? Un peu par hasard après 8 ans de yoga, j’étais à la recherche d’une expérience nouvelle, me permettant à la fois d’évacuer le stress du travail et les tensions de la vie courante, mais également de prendre soin de ce corps (le mien), pris dans les turbulences et du manque d’équilibre -nourriture – sommeil – exercice … Alors j’ai cherché dans mon quartier et j’ai trouvé cette salle de Pilates, et plus encore un professeur d’origine américaine, Rebekah. Et cette rencontre est le début de ma métamorphose. Car il s’agit bien d’une métamorphose au sens propre: rappelons la définition : changement d’une forme en une autre, opéré suivant les païens par les dieux. Dans ce contexte la forme, c’est moi, ce corps qui est le mien , les dieux en la personne de Rebekah, qui m’a, peu à peu, avec beaucoup de pédagogie, guidé dans cette pratique du Pilates, très technique, nécessitant précisions, rythmes, équilibre, intelligence, symétrie et asymétrie, dynamisme … Surpris au départ par la légèreté de l’être après une séance, puis en progressant, par un dialogue renoué avec le corps, les muscles qui chauffent et qui gardent la douleur quelques jours, puis progressivement le corps qui évolue, qui change, des muscles impensables émergent, la colonne qui se redresse, la ceinture abdominale retrouve sa fonction première d’équilibre entre le haut et le bas. Après 2 ans et demi, je suis neuf, attendant avec impatience mes rendez-vous hebdomadaires, et remercie le ciel et les éléments, de cette rencontre avec Rebekah, celle qui aide à accomplir l’impossible avec nous-même. Un grand Merci.

Jean Pierron

%d blogueurs aiment cette page :